La furie des eaux

Héritiers de l'Âge de pierre

Kadmeron, un jeune chasseur-cueilleur d’Europe occidentale, se prépare à l’initiation chamanique. L’esprit du Cheval vient le prévenir pendant son sommeil d’une catastrophe imminente. Les pluies incessantes qui s’abattent sur le territoire du peuple des Saveronacs depuis des mois ont fragilisé les sols. Elles ont aussi profondément modifié les comportements des hommes et des animaux. Alors qu’il participe à une chasse au cerf, Kadmeron se retrouve confronté à la destruction du campement où sa tribu vit depuis des générations. En effet, la Mère-Terre a déchaîné la furie des eaux qui détruit tout sur son passage. Pourquoi une telle colère, si inexplicable ? Livré à lui-même, Kadmeron doit agir malgré le déchirement et le désespoir.

Dans son village de la gorge des ancêtres, loin à l’est près de la Nouvelle Mer, Zia suit l’apprentissage de toute jeune fille de sa ginte. La vie se déroule au rythme des saisons, avec un calme apparent. Sa mère la Matriarche la destine à devenir prêtresse et à assurer, comme elle, la perpétuation des traditions. Mais ce n’est pas ce que rêve Zia pour son avenir. Elle préfèrerait se consacrer à l’élevage des animaux et l’étude des plantes. Sa grand-mère la comprend et l’encourage à trouver sa voie. Or, conformément à la volonté maternelle, Zia est finalement forcée de se lancer dans une quête dangereuse aux sources de la Grande Rivière Mère.

Kadmeron et Zia ne se connaissent pas encore, mais affrontent chacun un destin mouvementé. Pourront-ils dépasser les obstacles immenses qui se dressent sur leur route et qui ont menacé d’extinction l’humanité d’avant le Néolithique ? Est-ce que leurs chemins vont se croiser un jour ?

Héritiers de l’Âge de pierre – une série qui explore les défis du Mésolithique

Il y a plus de six millénaires avant notre ère, l’Europe du Mésolithique est ébranlée par des cataclysmes climatiques. Des pluies diluviennes s’abattent sur le monde, la Mer Méditerranée envahit les côtes. Les eaux de l’Océan Atlantique montent de plusieurs mètres à cause de la fonte massive des glaciers polaires, détruisant des villages et chassant des populations terrifiées. Bien que la partie orientale du continent semble moins touchée, la Mer Noire ne cesse de se remplir et de gagner du terrain sur le littoral.

C’est le début d’une période de migrations forcées qui placent l’humanité dans une situation terrible. Paradoxalement peu documentée et controversée, cette époque méconnue de notre préhistoire ouvre cependant les perspectives de la fabuleuse révolution de l’agriculture et des changements profonds qui suivront dans les sociétés humaines du Néolithique. Et en vérité, les extraordinaires contraintes climatiques, sociologiques et culturelles obligeront nos ancêtres à prendre des mesures drastiques et courageuses. Profondément… humaines. Un message du passé pour les profondes mutations qui se déroulent de nos jours et nous obligent à réagir ?…

Des questions d’une troublante actualité

Comment se sont organisés nos ancêtres pour faire face à la furie des eaux et au réchauffement climatique ? Avec quelles technologies ont-ils réussi à survivre ? Quelles alliances ont-ils dû forger pour arriver à dépasser ces terribles catastrophes ? À quelles croyances ont-ils fait appel pour leur donner l’inspiration, la force et la motivation nécessaires pour continuer à lutter et à transmettre leur expérience aux générations suivantes ?

Ce sont les questions auxquelles les « Héritiers de l’Âge de pierre » tentent, humblement, de répondre. Cette série de fiction s’appuie sur certaines découvertes archéologiques mises au jour en Eurasie et, bien évidemment, sur les suppositions et l’imagination de ses auteurs.

Nous espérons que les aventures de nos héros et héroïnes d’un lointain passé vous aideront à réfléchir aux défis sans précédent qui se posent aujourd’hui aux habitants de cette si merveilleuse biosphère que nous avons en partage.
Nous, qui sommes leurs héritiers.