Ecrire de la fiction avec plaisir et motivation: récapitulatif section 2

Fiction: deuxième récapitulatif

Félicitations ! Vous venez de terminer la section consacrée à l’écriture. Comment écrire vite, avec plaisir, tout en stimulant sa motivation au quotidien.
Alors faisons un petit récapitulatif de tout ce que vous avez assimilé durant cette section.

Voir toute la transcription du podcast...

Nous avons d’abord commencé par étudier la “structure scénique”, une base de données simple et souple créée sur Google Sheet qui nous a permis de “traduire” en quelque sorte le résultat de notre créativité “moléculaire” générée sur la carte mentale.

Cette structure scénique remplit deux fonctions :

  • c’est une sorte de plan de vol qui reprend ligne par ligne la suite de vos scènes avec toutes les informations utiles pour savoir ce qu’il vous faut écrire, scène par scène. On y retrouve par exemple le numéro et le titre de la scène, le personnage actif, la description de la scène, son lieu. On sait aussi si la scène est active ou réactive
  • la structure scénique est aussi un journal de bord car on peut y consigner les progrès d’écriture quotidiens

Enfin, on peut utiliser cette base de données pour écrire tous les détails concernant les lieux ou les objets. Sur le même modèle, vous pourrez créer d’autres onglets.

Nous avons ensuite défini des objectifs SMART, un acronyme emprunté au management de projet pour des objectifs Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporellement définis.

Si vous vous rappelez bien, je vous ai présenté le “stimulateur graphique”, un ensemble de courbe et d’histogrammes qui vous aidera à comprendre votre progression et améliorer votre puissance d’écriture. À mon avis, le stimulateur vous aidera à vous améliorer et à rester motivé. Vous apprendrez beaucoup sur vous-même avec ces petits dessins 🙂

Nous avons vu aussi comment réduire ses objectifs de façon réaliste en cas de “scénario catastrophe”, que ce soit en terme de mots à écrire, ou de délai à respecter. Pour bien écrire de la fiction, il faut être honnête avec soi-même, connaitre ses forces et ses faiblesses pour vraiment prendre du plaisir 🙂

Le plaisir d’écrire était aussi l’objet d’une autre leçon de cette section.

Il ne faut pas avoir peur de se “conditionner” pour bien écrire, un peu comme un athlète qui se concentre et se met en condition avant une épreuve importante. Car écrire est une aventure qui dure des semaines, voire des mois.

Je vous ai conseillé de bien choisir et aménager votre lieu d’écriture. De prendre du temps pour vous et de prévenir votre entourage de votre effort. C’est bien aussi de se préparer une ambiance sonore avec différents genres de musique qui vous stimuleront selon la scène à écrire.

Je vous ai donné quelques trucs et astuces pour modifier votre environnement de travail sur Google Docs. Je pense que c’est important d’avoir un décor qui vous plaise : un sous-main, une couleur ou une texture de papier, même virtuel. Ces détails sont importants pour augmenter votre plaisir au travail.

Nous avons abordé l’écriture jour après jour. L’idée était dans ce cours de voir concrètement comment on peut choisir d’écrire une scène plutôt qu’une autre et suivre ses envies.

Je vous ai parlé du triangle motivationnel créé par Rachel Aaron pour augmenter sa puissance d’écriture. Si vous possédez le savoir, l’enthousiasme, et mesurez le temps passé à écrire vos scènes, vous progresserez et écrirez de plus en plus. Vous serez touché(e) par la grâce certains jours et dépasserez allègrement vos objectifs, comme nous l’avons vu sur le stimulateur graphique 🙂

Acceptez aussi le fait que vous n’êtes pas une machine et qu’il y aura des jours ou vous serez en panne. Alors utilisez ce temps de façon constructive et surtout, ayez une attitude positive. C’est nécessaire pour écrire de la fiction !

Enfin, nous avons parlé du travail collaboratif, la formule magique en quelque sorte pour encore multiplier le résultats de vos efforts dans l’écriture de fiction.

Grâce aux outils que je vous ai présentés : l’excellente application en ligne “mindmup”, “Google Sheet” et “Google Docs”, vous pourrez demander à des amis, d’autres auteurs ou un coach littéraire comme moi de vous aider à dépasser certaines difficultés et à vous améliorer.

Alors, arrêtez de penser que vous êtes seul à écrire, vissé sur votre chaise. Vous pouvez collaborer avec d’autres auteurs comme vous, et ce n’est plus de la science-fiction 🙂

Retrouvez la formation complète:

Laisser un commentaire